Contributions de Pascal Boniface

[Tribune]
Trump joue le cow-boy solitaire

Trump réinvente la souveraineté limitée

Depuis la fin de la Guerre froide, les États-Unis n’ont jamais été de fervents adeptes du multilatéralisme. Mais, avec Donald Trump, on change de dimension. Beaucoup des élites américaines ont cru ou croient à l’existence d’un monde unipolaire. Leur puissance exceptionnelle, la foi en leur destinée historique et le sentiment largement partagé qu’ils ont pour…

[Tribune]
Syrie : le retour des réfugiés ?

Les Russes, pas plus que les Occidentaux, ne peuvent imposer leur solution en Syrie

Vladimir Poutine vient de proposer aux Européens de payer la reconstruction de la Syrie afin de permettre aux réfugiés qui ont fui le pays de pouvoir y revenir. Cette proposition peut apparaître tentante pour les Européens. L’Europe est rentrée dans une profonde crise du fait de l’afflux de réfugiés, notamment Syriens. Les pays de l’Est…

[Tribune]

Ne tombons pas dans le piège

Ayant quasiment perdu son assise territoriale, Daech demeure une menace pour les pays européens. L’organisation terroriste pourrait même être tentée de masquer ses déboires au Levant et de prouver le maintien de sa vitalité par des attentats sur le territoire européen. « Cet attrait pour l’Europe vient du fait que toute attaque qui y est menée,…

[Analyse]
Donald Trump à la tribune

Trump déclenche la plus grave crise de l’Alliance atlantique

La dénonciation par Donald Trump de l’accord sur le nucléaire iranien n’est pas uniquement l’expression d’un différend entre alliés. Il constitue une attaque supplémentaire de la part du président américain contre un ordre international multilatéral. Il annonce une crise stratégique aux conséquences potentielles incalculables au Proche-Orient, et est porteur de ruptures du pacte transatlantique. Quel…

[Analyse]
Une ville en ruine

L’efficacité de la diplomatie punitive en question

Alors que les « lignes rouges » qu’ils avaient eux-mêmes fixées – à savoir l’utilisation d’armes chimiques – ont de nouveau été franchies par le régime de Bachar Al-Assad, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont décidé de répliquer. Ils ont néanmoins évité de franchir deux autres lignes rouges : un engagement massif et…