Spotlights
Découvrir
L’avenir de la presse

International

[Tribune]
Dictateurs tyrans relations internationales

Du bon usage des dictateurs

Une phrase attribuée à Franklin Roosevelt, dont il est impossible de retrouver la source fiable, servira de point de départ, évoquant le dictateur nicaraguayen Somoza. Roosevelt aurait dit, en 1939 : « Somoza may be a son of a bitch, but he’s our son of a bitch. » (« Somoza est peut-être un fils de pute mais il…

[Analyse]

Soubresauts de l'accouchement d'un capitalisme balbutiant

Jusqu’à récemment, les hommes d’affaires en Algérie s’abstenaient de s’activer en politique. Le pouvoir en place, monopolisant les dollars du pétrole, leur en octroyait une partie sous forme d’autorisations d’importation de produits sous tension à revendre ou de matières et semi-produits à transformer. Ils s’enrichissaient ainsi, accumulaient des fortunes aussitôt placées à l’étranger. Comment expliquer…

[Analyse]
Cuba : nouvelle constitution

Cuba pris dans l’ornière de l’immobilisme politique

C’est le choix du changement dans la continuité. Appelés à se prononcer, dimanche 24 février, sur la nouvelle constitution destinée à remplacer celle de février 1976, les Cubains l’ont approuvée, à une écrasante majorité. Ainsi, près de 87 % des 7,8 millions d’électeurs qui se sont rendus aux urnes dans l’île caribéenne ont voté en…

[Tribune]
Bombardements Etats-Unis

Bilan annuel 2018 des bombardements US

Une fois n’est pas coutume, l’année 2018 a été marquée par une réduction très sensible des bombardements US ayant affecté la planète. 16 500 bombes « seulement » ont été larguées sur six pays, toujours sous le prétexte commode et bien connu de la « guerre contre le terrorisme »¹. On est donc loin des 43 938 bombes larguées en 2017. On…

[Tribune]

Le Venezuela dans le brouillard de la guerre de l'information

L’expression « brouillard de la guerre » a été inventée par le penseur Clausewitz (« Nebel des Krieges ») et renvoie au fait que, durant les opérations militaires, les informations dont disposent les combattants sont floues et incertaines. « La guerre est le domaine de l’incertitude », dit-il. En ce qui concerne l’information, les choses sont très semblables. Ce que l’on…

[Analyse]
Etat islamique aux Philippines

Les Philippines rongées par le fléau du terrorisme

La violence, encore et toujours, comme horizon unique et, semble-t-il, indépassable. En proie à une instabilité prégnante depuis des décennies, le sud tourmenté des Philippines – pays archipélagique majoritairement chrétien – connaîtra-t-il jamais une ère de détente ? Pour l’heure, en tout cas, cette perspective paraît chimérique. Il n’est qu’à voir l’attentat-suicide perpétré dimanche 27…

[Tribune]
Terrorisme Moyen-Orient jihad

Vers de nouvelles alliances

Afin de définir sa politique de défense et de sécurité, chaque Etat, qui répond des intérêts de chaque nation, doit avoir une vision claire des menaces auxquelles il est confronté. Il devra alors les analyser dans le détail pour envisager les parades qu’il peut leur apporter. La menace principale de la France et de l’Europe…

[Tribune]
Boycott Israël loi Congrès

Le Sénat américain rejette la loi anti-BDS et pro-Israël

En ce début d’année, le Sénat US examinait une loi anti-BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) visant, entre autres, à protéger Israël d’un boycott de la part des citoyens et entités américaines qui trouveraient répréhensible l’action de l’Etat hébreu et qui souhaiteraient marquer leur désapprobation. [NDLR : Représenté, le texte a finalement été voté par les…

[Analyse]
Soudan Al-Bachir

Au Soudan, Omar Al-Bachir face à une fronde inédite

En près de trente ans d’un « règne » à bien des égards absolu, jamais il n’avait eu à ce point à affronter les vents furieux de l’insoumission populaire. Depuis le 19 décembre, cependant, la tempête se déchaîne. Et Omar Al-Bachir, 75 ans, le tout-puissant président du Soudan, la subit de plein fouet. Le motif de cette…

[Tribune]

Retrait de Syrie et d'Afghanistan : pantalonnade de Trump

Le 19 décembre 2018 le président américain annonçait qu’il retirait les troupes américaines de Syrie. Sa décision qui correspondait à une promesse de campagne devait s’appliquer dans les 30 prochains jours. Il a aussi ajouté qu’il allait retirer 7 000 soldats d’Afghanistan. Toute la classe politique américaine ou presque a alors repris son antienne : Trump…